Rencontre avec Julie : future maman dévouée

Cette semaine, c’est à Brunoy que nous posons nos valises et nos questions pour faire la connaissance de Julie, une jeune future maman passionnante et investie. Car à trente ans, cette jolie blonde a déjà derrière elle plus d’histoires qu’elle n’ose nous en raconter.

Auxiliaire en puériculture (« en maternité niveau 3, salle de naissance et urgence gynécologique » nous précise-t-elle), elle accompagne au quotidien de nombreuses futures mamans avec passion et patience. Enceinte de son premier bébé prévu pour 22 juillet, elle se confie sur son futur rôle de maman, ses interrogations et ses espoirs. Rencontre avec une future maman généreuse et aguerrie.

Comment avez-vous appris votre grossesse ?

Cela faisait un moment que nous attendions que je tombe enceinte… J’ai malheureusement fait plusieurs fausses couches par le passé et cela devenait compliqué. Nous allions commencer un parcours de PMA le mois suivant quand, après deux jours de retard, j’ai fait un test.

Par précaution, j’ai fait une première prise de sang dans la foulée et une autre après 48h. Le taux de BHCG augmentait bien, le doute n’était plus permis !

L'avez-vous annoncé d'une manière particulière au papa ?

Je lui ai montré le test et lui ai préparé une petite « boîte à papa » avec des livres, des accessoires (sourire)

Comment se déroule votre grossesse ?

Le début a été très difficile et très stressant de part mon vécu, il a fallu plusieurs échographies pour me rassurer. A vrai dire, je commence tout juste à bien vivre les choses alors que j’en suis à 16sa.

On m’a annoncé un léger petit décollement du placenta qui me force à me reposer, mais c'est pour la bonne cause !

Avez-vous des envies un peu saugrenues depuis le début de votre grossesse ?

J'ai des envie de raclette et de couscous… en plein nuit (rires)

Vous êtes la ville auxiliaire de puériculture, cela vous aide-t-il à vivre votre grossesse plus sereinement ?

Non justement ! Le fait de travailler dans ce milieu est angoissant car on est à la fois confronté à beaucoup de bonheur mais aussi des décès, des pathologies, des moments d'urgence ou de larmes, c’est parfois difficile.

Qu'est ce qui vous plait le plus dans votre travail ?

Le contact avec les Mamans, quelques soit leurs origines, leurs convictions… Apporter mon soutien, une écoute attentive, des conseils ou même un simple sourire font partie de mon quotidien et cela m'apporte beaucoup.

Partager ces moments intimes n’a pas de prix et ils restent tous gravés.

Lorsque vous imaginez votre petit bout de chou, avez-vous déjà une idée de ce qu'il pourrait emprunter à votre caractère ?

J'ai encore du mal à imaginer ! Mais j'espère vraiment qu'il pourra acquérir une certaine ouverture d'esprit, et qu'il fasse ses propres choix et non ceux que la majorité des personnes feront pour suivre "la norme" définie par notre société.

Retrouvez-là sur Instagram @futur_padawin_2017