Top 10 des réflexions qui attendent les femmes enceintes à Noël

Réveillon de Noël H-7… le sapin est prêt, les cadeaux emballés… et le moins qu’on puisse dire c’est que cette année, vous comptez double ! Votre petit ventre rond de femme enceinte a réussi à se glisser dans une jolie robe noire et vous n’avez qu’une idée en tête : fêter dignement ce doux Noël avec vos proches !

Mais le souci, c’est qu’il y a une chance (que disons-nous… une probabilité) pour qu’une petite réflexion bien sentie vienne donner un coup de canif dans la bûche glacée. Afin d’être parée à toutes les éventuelles indélicatesses, nous vous proposons un petit lexique des pires phrases entendues à Noël par une future maman. Au moins, vous saurez à quoi vous attendre !

« Un peu de champagne ? Ah non… c’est vrai ! »

Qui dit réveillon dit petites bulles et flûtes de champ’… mais flûte, c’est vous qui cette année ne pouvez pas boire. Déjà qu’au Noël du bureau, on vous a fait cette bonne blague 391 fois en une heure, autant vous prévenir tout de suite que votre famille va remettre le couvert.

N’oubliez pas que cette petite phrase anodine vient toujours avec ses sœurs jumelles : « Ça te manque pas l’alcool ? » et « Allez, une petite goutte, je dirai rien ». Santé !

« Bah alors, t’as mangé trop de chocolats ?»

Cette petite phrase sortie nonchalamment à l’apéro sera très vraisemblablement accompagnée d’un clin d’œil appuyé. Voyons les choses en face, ça ne part pas d’une mauvaise attention. Mais quelque soit le moment de sa vie, ventre rond, ou non, une femme n’a JAMAIS envie que l’on se penche sur ses petits kilos. Et notamment, pas, quand elle a mis plus de 4 heures à trouver une robe pour l’occasion.

Souriez, ça va passer nous on sait que vous êtes belle.

« Dis voir Sophie, la hotte du Père Noël ça se porte dans le dos normalement ! »

Il s’agit là de la version bis du coup du chocolat, mais après 3 verres. On vous jure une fois encore que ça se veut drôle… mais bon, voilà quoi… Vous pourrez toujours vous consoler en vous disant qu’entre votre ventre et la blague on se demande encore qui est le plus lourd !

« Ah zut… on avait prévu du Foie gras, du saumon fumé et des huitres… du coup tu peux rien manger, non ? »

Oui mais bon avouez que de tous les plats traditionnels du 24 décembre vous n’êtes pas autorisée à manger grand-chose. Non pas que vous êtes chiante hein, non, c’est pas ça. Le bébé avant tout mais il est fort probable pour que le menu se mange pour vous avec les yeux. Alors n’hésitez pas à ramener une petite gamelle, juste au cas où !

« Je peux toucher ? »

Là faites, vous à l’idée, ça va être festival de paluches toute la soirée. Et estimez-vous heureuse si on vous demande avant !

« Tu es comme la dinde, tu es fourrée »

A ce stade, c’est à se demander si vous êtes de la même famille que ces gens ? Vous reconnaîtrez en tous les cas cette douce allégorie au rire gras et aux 5 verres de Champagne qui l’accompagnent. Au moins vous saurez à ce moment là qu’il est temps de prendre congés.

« Alors fille ou garçon ? »

Top départ pour les questions les plus indiscrètes… ! Vous allez être sur le grill des demandes les plus saugrenues. Alors si vous souhaitez garder un peu de suspense pour vous, l’astuce ultime c’est d’envoyer vos hôtes voter sur C’est Prévu Pour Quand. C’est au moins 15 minutes de gagnées.

« Tu vas allaiter ? »

Où le marathon de la comparaison à la sauce jugement. Au menu « Moi à ton âge » en entrée « Je serais toi, je ferais pas comme ça » en plat de résistance et un « ah oui, ok… en même temps tu as encore le temps d’y réfléchir » en dessert.

Et bon appétit bien sûr !

« Tu devrais t’asseoir… dans ton état… »

Après tout, vous allez échapper aux corvées de vaisselle et d’épluchage de légumes pour la julienne, alors pour une fois c’est peut être le moment de vous faire plaindre.

« Comme tu attends le plus beau des cadeaux, du coup on ne t’a rien acheté »

Vous vous apprêtiez à dire merci, et puis non, du coup… voilà voilà. En même temps ça vous encombrera pas, faut voir le bon côté des choses !

Et puis qui sait, peut être que cet article sponsorisé par le Grinch de Noël conjurera le sort. C’est bien tout le mal qu’on vous souhaite ! Ah non, on vous souhaite aussi (et surtout) le plus magique des Noël ! <3