Quels sont les vaccins obligatoires chez l’enfant ?

Durant les 2 premières années de sa vie, votre bébé va devoir s’acquitter d’un grand nombre de rendez-vous médicaux. En effet, soucieux de sa bonne croissance et de son développement votre pédiatre sera amené à le voir souvent pour s’assurer de sa bonne santé.

Parmi ces rendez-vous incontournables, votre enfant devra passer par la case « vaccination ». Un grand mot qui vous fera sans doute peur, qui arrachera quelques larmes à votre nouveau-né mais qui sera indispensable durant les premiers mois de sa vie.

Mais quels sont les vaccins qui sont indiqués voire même obligatoires ? On vous dit tout.

Vaccins obligatoires vs. Vaccins recommandés : quelle différence ?

En France, il existe deux types de vaccins distincts : les vaccins dits « obligatoires » et ceux qui sont « recommandés ». Cette distinction est le résultat de l’histoire constatée en France. En effet, certaines maladies dont la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite ont été de véritables fléaux. Ces maladies ont été à elles seules responsables de milliers de morts chez l’enfant. C’est pourquoi l’Etat a rendu ces vaccins obligatoires pour permettre à tous d’obtenir une protection.

Les vaccins plus « nouveaux » introduits en France depuis 1970 ne sont quant à eux pas obligatoires. Ils restent néanmoins recommandés et l’Etat compte sur la population ainsi que sur le corps médical pour prendre les décisions qui s’imposent dans le but de protéger tout à la fois l’enfant et son entourage. Ces vaccins certes non obligatoires restent très importants pour la bonne santé de l’enfant. Leur seule différence avec les vaccins obligatoires réside dans le fait d’être plus récents.

Les 11 vaccins recommandés chez l’enfant depuis 2018

Il existe 11 vaccins en tout recommandés chez l’enfant, étalés sur 2 ans. La liste est disponible sur le site du gouvernement.

3 vaccins doivent obligatoirement être injecté à l’enfant il s’agit des vaccins contre : /p>

  • La diphtérie
  • Le tétanos
  • La poliomyélite

S’ajoutent 8 autres vaccins dits « recommandés » qui restent tout aussi importants pour la bonne santé et le développement de l’enfant.

  • L’haemophilius influenzae B (bactérie provoquant notamment des pneumopathies et des méningites)
  • La coqueluche
  • L’hépatite B
  • La rougeole
  • Les oreillons
  • La rubéole
  • Le méningocoque C (bactérie provoquant des méningites)
  • Le pneumocoque (bactérie provoquant notamment des pneumopathies et des méningites)

En pratique, les 11 vaccins représentent 10 injections.

La couverture vaccinale française est jugée insuffisante. Pourtant, 70% des enfants reçoivent bien ces 10 injections et 80% des enfants de moins de 2 ans en reçoivent 8 sur les 10. Un chiffre qui devrait (selon les autorités sanitaires) atteindre les 95% pour atteindre un niveau satisfaisant de protection.

Quel est le parcours vaccinal chez l’enfant entre 0 et 2 ans ?

Durant les 24 premiers mois de sa vie, votre enfant devra être vacciné. Oui mais quel vaccin… à quel âge ?

En effet, votre bébé ne peut pas recevoir toutes les piqûres au même moment ! Il vous faudra donc suivre un parcours vaccinal stricte.

  • A 2 mois, 4 mois et 11 mois :
    • Diphtérie, Tétanos, coqueluche acellulaire, Poliomyélite
      Haemophilus influenzae b
      Hépatite B
      Pneumocoque

  • A 5 mois et 12 mois :
    • Méningocoque C

  • A 12 mois puis entre 16 et 18 mois :
    • Rougeole, Oreillons, Rubéole

    Retrouvez un parcours clair en infographie à cette adresse :

    Qu’est-ce que le calendrier de vaccinations ?

    La politique de vaccination est élaborée pour la France par le ministre chargé de la santé.

    Le gouvernement publie chaque année sa politique de protection, énonce les recommandations nécessaires au maintien de conditions sanitaires suffisantes et publie un calendrier de vaccinations établi suite à une prise d’avis auprès de la Haute autorité de santé.

    Cette recommandation prend la forme d’un texte très complet pour chaque type de populations ainsi qu’un tableau récapitulatif très visuel pour un côté plus pratique.

    Pour tout savoir du calendrier vaccinal, rendez-vous sur le site du Gouvernement le site du Gouvernement.