Coronavirus : certaines mamans devront accoucher seules

Face à l’épidémie de Coronavirus COVID-19, le gouvernement a mis en place une série de mesures exceptionnelles afin de limiter la propagation du virus sur le territoire français.

Ainsi, depuis plusieurs jours, la France tourne au ralenti. Fermeture des établissements scolaires, confinement, … la liste des restrictions s’allonge et personne n’avait à ce jour connu pareil dispositif.

Les futurs parents sont, eux-aussi, touchés par des décisions drastiques qui vont changer la donne notamment lors de l’accouchement.

Car en effet, si les rendez-vous médicaux de la future mère peuvent être maintenus, la naissance en tant que telle pourrait s’avérer plus compliquée que prévue. Raccourcissement de la durée du séjour à la maternité, interdictions de recevoir des visites, exclusion du papa lors de l’accouchement… toutes les mesures sont désormais possibles.

« Je sais déjà que je vais accoucher seule »

Sur Internet, les témoignages se multiplient. De nombreuses femmes enceintes partagent ainsi leur désarroi notamment sur Facebook où plusieurs d’entre elles indiquent qu’elles devront accoucher seules. Petit à petit, les maternités se mettent au diapason de mesures de confinement drastiques.

En effet, afin de protéger les patients, le personnel et les futures mamans à venir, les soignants n’ont d’autre choix que celui de la prévention. Ainsi, seul le staff médical serait en mesure d’accompagner la future mère tout au long de son travail et ce jusqu’à la venue du bébé.

« Mon compagnon aura le droit de me déposer devant la maternité mais n’aura pas le droit d’y entrer » peut-on lire. Certaines autres ne sont toutefois pas encore fixées : « pour le moment la décision n’est pas encore prise, mais plus les jours passent, moins il y a de chances que nous puissions être ensemble ».

Toutes s’accordent à dire toutefois que si le père peut avoir la dérogation spéciale pour assister à l’accouchement les visites à la maternité seront tout bonnement proscrites durant toute la durée du confinement et de l’épidémie. La maman passera ainsi ses premiers jours en tête à tête avec bébé.

A noter qu’il appartient aux maternités de fixer leurs propres règles. Chaque établissement peut donc agir comme il le souhaite. N’hésitez pas à vous rapprocher de votre établissement de rattachement.

Un bouleversement dans l’idée de l’accouchement idéal

Toutes les futures mamans ont en tête le plan d’un accouchement rêvé qui, de l’avis de beaucoup d’entre elles, n’a que peu de chances de se dérouler comme prévu.

Il n’empêche que les événements récents autour du COVID-19 viennent redistribuer les cartes de façon à semer l’inquiétude. Notamment en cas de naissance primipare.

De nombreux témoignages viennent une fois encore nuancer ce propos. Les futures mères ne seront bien entendu pas seules au moment de donner la vie. Les maternités et leurs personnels seront de précieux atouts afin de pouvoir donner aux bébés comme à leurs mères l’attention et les soins nécessaires.

Les nouvelles technologies seront également de précieux atouts afin de pouvoir garder le contact et le lien. Une vidéo à distance ne remplacera certainement pas la magie de l’instant mais permettra certainement au papa d’être présent malgré tout.

Une bonne préparation sera également nécessaire pour réappréhender le moment et construire un nouveau schéma pour le jour J. De même que de nombreux groupes de soutien qui naissent sur la toile et qui permettront aux parents de pouvoir confronter leurs opinions et échanger avec d’autres personnes dans le même cas.

Nous gardons évidemment une pensée émue pour toutes nos futures cigognes qui doivent aujourd’hui avoir bien des tracas en tête et leur apportons un soutien total et entier pour ces quelques semaines ou mois à patienter. Nous pensons fort à vous.

A lire : accouchement en pleine crise sanitaire, ce qu’il faut savoir.