Dictionnaire des futures mamans commencant par : D

Date prévue d’accouchement

La date de l’accouchement peut se calculer en rajoutant 41 semaines à la date des dernières règles ou 39 semaines à la date de conception de l’enfant (si on la connaît !). Elle restera

néanmoins approximative, car il est rare qu’un bébé vienne au monde le jour exact du terme de la grossesse !


Déclaration de grossesse

Lors de la première visite prénatale chez votre gynécologue, celui-ci vous remet un document en trois volets. L’un doit être envoyé à votre Caisse d’assurance maladie, les deux autres à votre

Caisse d’allocations familiales, avant la fin du troisième mois de grossesse. Cette déclaration de grossesse permet de se faire rembourser les soins liés à la grossesse et surtout, de bénéficier des prestations familiales.


Déclaration de naissance

Doit être faite impérativement dans les 3 jours qui suivent le jour de la naissance de l’enfant, sauf si l’enfant naît un mercredi, un jeudi ou un vendredi, le délai est alors allongé

jusqu’au lundi suivant. Une naissance qui n’a pas été déclarée dans ce délai ne peut être inscrite sur les(...)


Délivrance

Il s'agit de la dernière phase de l'accouchement, souvent méconnue.

On désigne par délivrance le décollement et de l'expulsion du placenta, du cordon et des membranes juste après la naissance du bébé. En effet une fois le nouveau-né mis au monde, les contractions reprennent pour faciliter la sortie de ces éléments organiques nécessaires à la vie du foetus in utero.

Cette expulsion est indispensable à la bonne santé de la mère et doit être réalisée dans les 30 min qui suivent l'accouchement. Elle peut parfois être aidée en cas de rétention placentaire, il s'agit alors d'une délivrance artificielle par révision utérine.


Dépassement du terme

Il arrive que certains bébés se fassent désirer. Lorsque la date prévue d’accouchement est dépassée, le rythme cardiaque du foetus et la quantité de liquide amniotique dans l'utérus sont

alors surveillés de près. Dans certains cas, l’accouchement doit être déclenché.


Dépistage prénatal

Ensemble d’examens dont les résultats permettent de définir un risque que le fœtus soit atteint d’une maladie. Il s’agit d’une évaluation statistique, une probabilité, pas d’une réalité, ni

d’une certitude. Même si le risque est considéré comme élevé, le fœtus peut tout fait être indemne de(...)


Diabète gestationnel

Hyperglycémie due à un déficit en insuline, hormone régulant le taux de sucre dans le sang, mais ce, uniquement pendant la période de la grossesse. Le diabète gestationnel est dépisté par un

examen sanguin entre le 5e et 6e mois de grossesse. Il disparaît après la naissance de Bébé. A ne pas confondre avec le diabète de type 1 ou 2, dont peut être atteinte une femme avant sa grossesse.


Diagnostic prénatal

Examen permettant de dépister une anomalie congénitale avant la naissance du bébé. Il n’est proposé que dans certaines circonstances : antécédents familiaux de maladie génétique, grossesse

tardive ou suspicion d’anomalie lors d’une échographie. Différentes techniques peuvent être employées : amniocentèse, analyse de sang du fœtus, biopsie du placenta…


Diagnostic prénatal (DPN)

Diagnostic d’une maladie du fœtus pendant la grossesse. Différents examens constituent ce diagnostic : Echographie et biopsie du trophoblaste ou amniocentèse qui permettent d’établir le

caryotype et de diagnostiquer une maladie chromosomique.


Diamètre crânien ou biparietal

Diamètre de la tête du fœtus pris au dessus des oreilles, à la hauteur des 2 os pariétaux. Mesuré à l’échographie.


Doppler

Examen permettant, par la technique des ultrasons, de mesurer la vitesse du flux sanguin dans les vaisseaux du cordon ombilical du fœtus et dans l’artère utérine de la mère.Il permet, après

amplification, d’entendre les bruits du cœur du bébé pendant la grossesse et l’accouchement.


Douleurs Musculaires Ou Ligamentaires

Douleurs très fréquentes et peuvent être très douloureuses lors de la grossesse. Elles peuvent durer 1 ou 2 mois, voire 9 mois ! Lombaires (reins), Pelviennes (bas du ventre), sous les cotes ou dans la fesse (sensation d'une sciatique), etc.

Malheureusement rien ne sera prescrit par le médecin pour aider ou soulager ces douleurs, excepté le Doliprane ou le Spasfon, les poches de glace peuvent être également utiles !